pelloche

pelloche

mardi 6 janvier 2015

Un gilet à torsade comme...


Bien évidemment, en bonne tricoteuse que je suis, je suis une femme absolue des torsades, je les aime toutes, les grosses, les petites, les simples, les compliquées... Je les trouve belles, et c'est quand même plus kiffant à travailler que du point mousse...

En plus, c'est en ce moment super à la mode, et c'est une valeur sûre du cinéma.


L'Homme d'Aran, Robert J. Flaherty
A l'évidence, dans le beau documentaire L'homme d'Aran, où on les voit dans leur éléments d'origine, sur des bateaux de pêcheurs en Irlande...

En chantant en chœur dans Inside Llewyn Davis, des frangins Cohen...











Avec la mégaclasse sur Steve Mc Queen...















Ou avec cette superbe veste, sur le superbe Ethan Hawke dans Sinister...


Sinister, Scott Derrickson
 Du coup, quand j'ai découvert que Tomeke, de la Jueke box avait réalisé un magnifique patron de gilet à base de plein de magnifiques torsades, j'ai tout de suite levé la main pour le tester. Je voulais l'offrir à mon Frangin pour Noël. Le patron s'appelle An Eskevien et il est d'une beauté à couper le souffle.

J'ai donc choisi un beau bleu dans la Drop Alaska: 100% laine pour bien affronter l'hiver, mais qui gratte pas trop, parce que bon, y'a quand même un col châle.

Pour moi, ce patron a été un véritable coup de cœur: des explications hyper claires, des graphiques bien foutus, tout ce qu'il faut pour bien avancer.












Côté réalisation, pour moi, un modèle masculin, c'est toujours un peu l'horreur, parce que je suis d'une lenteur légendaire. Il m'a donc pris plus de 3 mois à faire, mais ça valait vraiment la peine, j'adore le résultat, et le frangin aussi! Et puis, grâce à l'imagination de Tomeke, on ne s'ennuie pas une seconde dans l'ouvrage, c'est l'éclate constante, pas de lassitude à l'horizon...















Seul bémol pour mon modèle: mes épaules étaient un peu larges et tombaient un peu, j'ai donc redressé tout ça à la couture (bon, ok, c'est pas hyper pro, mais comme le bellâtre n'était pas longtemps dans les parages, j'ai dû faire fissa). Pour tout le reste, c'est une belle réussite que ce gilet, bravo Tomeke!

Comme il me restait un peu de laine, j'en ai profité pour ajouter au paquet un bonnet tout simple, mais plutôt sympa, que vous trouverez facilement sur Ravelry, le Traveler's hat, de Sue Jackson, un bonnet, vite fait, bien fait, un peu slouchy, un peu hipster, le complément idéal du gilet.

Oh et puis, comme c'est d'actualité, je vous souhaite une très belle année 2015, pleine de films et de fils...









8 commentaires:

  1. Je suis bien d'accord les torsades sont magnifiques (et elles le sont encore plus portées par Ethan Hawke... mais je sens que je m'égare...)
    En tout cas, chapeau pour le boulot!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, en même temps, c'était pas si difficile, le patron est vraiment bien fichu! Et puis bon, mon modèle était presque aussi beau qu'Ethan Hawke (ah, orgueil familial, quand tu nous tiens...)

      Supprimer
  2. C'était donc ça....Le cadeau qui en valait plusieurs...^^
    Bravo, il doit (peut) être tout content et tout fier le frérot.
    Je peux pas m'en empêcher je ajoute ça:
    http://images.telerama.fr/medias/2012/07/media_84785/le-milliardaire,M90801.jpg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah Ah, j'y ai bien pensé aussi, mais je me suis dit que mon frère préférerai la comparaison avec Steve Mc Queen. Du coup, celle-ci je me la garde pour le jour où je me ferai MON pull à torsade.

      Supprimer
  3. sans les boutons cela me rappelle le pull de Marilyn dans Le Milliardaire, qui avait été réédité par Gérard Darel... non, je ne sais pas tricoter, donc je l'ai acheté!! la couleur est magnifique. Des bises!

    RépondreSupprimer
  4. C'est vrai, mais comme je le disais ci-avant, Des bises!

    RépondreSupprimer