pelloche

pelloche

mardi 20 septembre 2016

En cavale: mon père, cet escroc



Grâce à Cinetrafic, j'ai découvert en DVD le film En Cavale, de Peter Billingsley, un film d'action père-fille.

Avant de le voir je n'en avais pas du tout entendu parler. J'ai simplement été séduite par le casting, qui promettait pas mal: Vince Vaughn, la chouette Haylee Steinfeld (vous savez, la gamine de True Grit), l'indémodable Bill Paxton, le toujours fresh Terrence Howard. Avouez que c'est tout de même alléchant!

Le pitch du film est assez simple: Nick est une sorte de concepteur indépendant de braquage: il prépare le braquage idéal, cherche des acquéreurs parmi les malfrats les plus talentueux, et vend le projet. Du coup, on ne peut pas dire que son entourage professionnel soit des plus recommandables. Il a donc décidé de se couper de sa femme et de sa fille pour les tenir à l'écart de ce milieu. Il se tient tout de même au courant de l'évolution de sa fille en l'observant à distance et en assurant ses arrières. Tout fonctionne plutôt bien jusqu'au jour où il va se retrouver dans un vilain traquenard et sera bien obligé de prendre la fuite, et de protéger sa progéniture.



On est ici dans un scénario très classique du Buddy movie, mais avec, dans le rôles du maître et du disciple, un duo père-fille plutôt sympathique. Rien de très surprenant dans les personnages, (le pro sérieux et appliqué et la gamine fantasque et imaginative, qui vont s'apprendre l'un-l'autre) mais la sauce prend plutôt bien entre Vince Vaughn et Haylee Steinfeld. Ils sont attachants, ils forment un joli duo aussi bien dans l'action que dans les scènes plus "familiales", et l'évolution de leur relation est une des parties les plus réussies et les plus émouvantes du film.

Quant aux autres personnages, c'est un peu la même chose: rien de bien original, mais tout est très bien exécuté, par des acteurs qui font parfaitement bien le job: Bill Paxton est le parfait méchant, un ripoux tout en moustache et lunettes, le good guy qui a mal viré. Terrence Howard est très à son aise dans un second rôle de flic droit dans ses bottes (lui qui est pourtant abonné aux rôles de gangsters). Surtout, une belle surprise avec un Jordy Molla, extrêmement effrayant en mafieux dépressif qui parvient à rester juste dans l'extrême (oui, oui, c'est possible).



En ce qui concerne le scénario, rien d'extrêmement nouveau, mais c'est plutôt bien ficelé et tout à fait honnête. Mon seul souci a été le mélange des genres que je n'ai pas trouvé tout à fait abouti. Le Buddy movie d'action fonctionne plutôt bien, notamment comme je le disais tout à l'heure avec, en plus un duo père-fille assez efficace. Je suis plus mitigée sur la dimension comique qui, à mon avis, ne va pas assez loin pour que ce soit vraiment drôle, et la dimension thriller (le comique étant en contrepartie trop importante pour qu'on s'inquiète vraiment). En résumé, c'est plutôt agréable à voir, et on y est comme bien comme dans un bain d'eau tiède: c'est pas difficile de rentrer dedans, mais si ça ne rafraichit ou ne réchauffe pas, on se demande si on aurait pas mieux fait de prendre une douche. Honnête, mais pas de quoi laisser un souvenir impérissable.

Le DVD et le blu-ray du film édités par Metropolitan Filmexport sont sortis le 20 juillet 2016. Ayant reçu une copie de distribution, je ne sais pas si elle est très proche de la version en vente. Celle que j'ai reçu est en tout cas de bonne qualité, bien que très pauvre en bonus (uniquement des bandes-annonces de film).

Chez Cinétrafic, vous trouverez également de chouettes listes de films si par exemple, vous trouvez qu'action et comédie font souvent bon ménage, ou que vous voulez voir un bon hold-up, comme dans beaucoup de films d'action.










4 commentaires:

  1. Une comédie action me tente plus qu'un film action tout court donc je note. Bisous à toi!

    RépondreSupprimer
  2. Je pars avec quelques préjugés. Vince Vaughn ce n'est pas trop ma came. Je n'ai pas apprécié les quelques films que j'ai pu voir avec lui. J'ai pas mal aimé son rôle dans la seconde saison de True Detective (même si niveau qualité on est looooin de la première) mais cela s'arrête là. Je pars alors avec une température tièdasse et moi si je me crame pas la peau en rentrant dans un bain, j'ai l'impression de me faire arnaquer (je n'ai qu'une douche. Ceci explique peut-être cela ^^). Je ne le rajouterai pas sur ma liste mais j'ai quand même pris plaisir à lire ta critique. C'est ce qu'on appelle avoir un super-pouvoir, non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est vraiment pas un film indispensable, mais il n'a absolument rien de déshonorant. Merci en tous cas pour tous ces compliments, j'en deviens toute rouge (c'est ça mon super-pouvoir)

      Supprimer